lundi 16 mars 2015

53 billets en 2015 : Semaine #12 - La Lettre Jamais Envoyée



Depuis qu'Il m'a quitté, je n'ai plus écrit de lettre. Ni lettre d'amour, ni lettre à personne tout court. Même pas une carte postale en fait. J'ai même fermé le blog que je tenais à l'époque.

Depuis j'ai fait du chemin, mais toujours pas de lettre... et pourtant il y en a une que je meurs d'envie d'écrire et d'envoyer.

Ma lettre à Y.

Y., c'était mon meilleur ami, du collège à la fin de mon DUT. On était un quatuor infernal avec Lolo et Bapt, mes deux autres compères.
Y., ça a aussi été mon 1er amour. Le 1er homme a qui j'ai fait du mal. Le 1er homme qui m'a brisé le coeur. Nous sommes restée deux ans ensemble, puis nous sommes passés à autre chose.

Malgré cela, c'était mon meilleur ami. Tu sais, l'ami qui te tient compagnie par téléphone alors que tu es en pleine intoxication alimentaire, et qui ne veut pas raccrocher pendant que tu vomis tes tripes! L'ami qui veut aller défoncer ton ex parce qu'il a osé te toucher.... L'ami qui envoie chier les boulets qui tournent trop près de toi.

L'ami qui t'écoute et te conseille, le VRAI ami quoi.

C'était car, quand il est arrivé en prépa une meuf lui a mis le grappin dessus : S. Une meuf qui m'a détestée dès qu'elle a entendu mon prénom pour la 1ere fois. Une meuf qui, bien qu'elle soit avec Y. depuis 7 ans, n'accepte pas son passé et ses amis (Bapt et Lolo compris). Bien que je sois mariée et heureuse en ménage, S. n'a jamais accepté de me voir, ni de rencontrer mon mari.

Au début, j'ai fais des efforts. J'ai écris, appelé, vu Y. en secret. Puis, je me suis lassée : si mon meilleur ami n'était pas capable de porter ses c**illes et d'expliquer à sa future femme que NON, nous ne sortirions plus ensemble et que OUI je n'étais qu'une amie, je ne pouvais plus continuer cette relation amicale que je trouvais de plus en plus unilatérale.

Je n'ai plus vu Yo depuis 3ans déjà. Presque 4 je pense. Aujourd'hui, avec mes deux autres compères Lolo et Bapt. (que j'ai au téléphone tous les jours, vive What's app!), on parle souvent de Y. On a de la rancoeur, je dirais même de la haine parfois, mais il nous manque.

Et moi, je crève d'envie d'avoir le talent de JJ Goldman et de lui écrire une lettre un peu comme celle là :


Cette lettre peut vous surprendre

Mais sait-on ? peut-être pas
Quelques braises échappées des cendres
D'un amour si loin déjà



Vous en souvenez-vous?
Nous étions fous de nous



Nos raisons renoncent, mais pas nos mémoires
Tendres adolescences, j'y pense et j'y repense
Tombe mon soir et je voudrais vous revoir



Nous vivions du temps, de son air
Arrogants comme sont les amants
Nous avions l'orgueil ordinaire
Du "nous deux c'est différent"
Tout nous semblait normal, nos vies seraient un bal
Les jolies danses sont rares, on l'apprend plus tard
Le temps sur nos visages a soumis tous les orages
Je voudrais vous revoir et pas par hasard



Sûr il y aurait des fantômes et des décors à réveiller
Qui sont vos rois, vos royaumes ? mais je ne veux que savoir
Même si c'est dérisoire, juste savoir
Avons-nous bien vécu la même histoire ?



L'âge est un dernier long voyage
Un quai de gare et l'on s'en va
Il ne faut prendre en ses bagages
Que ce qui vraiment compta
Et se dire merci
De ces perles de vie
Il est certaines
Blessures au goût de
Victoire
Et vos gestes, y reboire
Tes parfums, ton regard
Ce doux miroir
Où je voudrais nous revoir



L'article du défi d'Agoaye de cette semaine, je le voulais musical...
Parce que mes lettres, je les ai toujours écrites en les imaginant en chanson, en musique...

A la semaine prochaine mes chéris...



53 billets en 2015, c'est le projet d'Agoaye .
Chaque semaine, un thème nous est proposé. A nous d'y répondre comme nous l'entendons, et de le partager avec tous les autres participants sur l'article du thème et sur le groupe Facebook!



3 commentaires:

  1. belle lettre et beau message !
    Vassilia

    RépondreSupprimer
  2. Bel article :) dommage que la jalousie mal placé d'une fille gâche une belle amitié.

    RépondreSupprimer
  3. Avant que Monsieur6tron le soit il etait mon meilleur ami et sa premiere compagne ne le supportait pas pendant six ans nous avons vecu notre amitié en silence sans trop de nouvelle. C'etait tellement dur ce silence parfois que c'est à lui que j'aurai pu ecrire cette lettre non envoyée.
    Je suis bien triste pour toi car l'ami d'une vie est inoubliable malgré la rancoeur et tout le reste on garde le meilleur en mémoire

    RépondreSupprimer

A bientôt