dimanche 8 mars 2015

53 billets en 2015 : Semaine #11 - Toute une nuit pour...


Il la regarde droit dans les yeux. 

Il sait que cela la trouble car, comme chaque fois qu'il la fixe de cette façon, elle a ce petit sourire gêné, elle détourne ses yeux pétillant de malice vers le bas, il voit bien ses joues légèrement rosir.

C'est la première fois qu'ils sont en déplacement, tous les deux, en même temps, au même endroit, pour deux jours. Alors il n'a pas pu résister : il l'a invité à dîner. Le prétexte professionnel était si facile, si évident. "vous n'allez pas rester seule ce soir, en plus nous ne nous voyons pas souvent ! Cela vous dit que l'on aille dîner ensemble ?"

53-Billets-en-2015-toute-une-nuit-pour

Il a tenté de lui dire cela sur le ton le plus naturel et détendu possible, et de réprimer un immense sourire quand il l'a entendu dire oui. Il espère que cela ne s'est pas trop vu. Mais elle n'est pas dupe, elle a le regard amusé.

Chaque fois qu'elle le voit, elle a des papillons dans le ventre. Ce n'est pas un bel homme, mais il est terriblement charmant. Il est si attirant, son ton est calme quelque soient les circonstances, sa maîtrise de tout est incroyable, sa détermination à réussir tout autant.

Elle ne s'en est pas aperçue tout de suite. Mais un jour elle a réalisé que les réunions avec lui n'était jamais assez longue, et qu'aux déjeuners d'affaires, il y avait toujours trop de monde. Alors elle a compris.

Elle avait un méga crush pour lui. 

Et certainement son visage rougissant devait la trahir. Elle luttait pourtant, mais difficile de ne pas succomber aux atouts de cet homme charismatique.

Ils aiment beaucoup parler tous les deux, de vrais pipelettes. Et pourtant ce soir, au restaurant, ils apprécient quelques moments de silence, ensemble. Ils ont enfin un peu de temps pour s'observer. Ils sirotent leurs verres de vin rouge et oublient le reste du monde.

53-Billets-en-2015-toute-une-nuit-pour

Il sait qu'elle est bien trop jeune pour lui. Sa morale lui dit que 17 ans de différence, ce n'est pas très bien. Mais pour une fois dans sa vie, il laisserait bien le démon qui l'habite s'exprimer, ses pulsions prendre le dessus. Exit les bonnes manières, ne plus penser au quand dira t'on, ne plus être l'exemple à suivre. Il voudrait juste sa sentir sa peau nue contre la sienne.

Elle, elle se dit que la différence d'âge n'est qu'un chiffre. Elle n'a jamais fait attention à ce détail dans sa vie. Elle n'a jamais eu d'homme aussi mûr dans son lit. Et ce détail provoque en elle de terribles envies. Les papillons dans son ventre, ils explosent!!

Après le repas, ils sont repartis tout doucement... Une discussion entre collègue de travail que l'on veut interminable. Que l'on fait traîner et durer, en faisant de tout petit pas pour rentrer à l'hôtel. Ils se retrouvent dans l'ascenseur. Tous les deux sont au même étage, l'avantage d'avoir la même secrétaire pour réserver les voyages. Fini les regards de passion. Elle regarde par terre, sa tête caché dans son écharpe. Elle sent son regard sur elle. Il n'arrive pas à détacher ses yeux d'elle. Il ne se cache même plus de la dévisager.

Il la raccompagne jusqu'à sa porte. Elle le regarde, il est tellement gêné, lui toujours si confiant et sûr de lui. Ça la ferait presque rire. Il lui souhaite simplement bonne nuit, elle reste bête. Un peu vexée, comme si elle avait pris une douche froide, elle rentre rapidement dans sa chambre, et une fois la porte fermée se laisse glisser le long du mur, un peu abattue.

 "Mais quel crétin je suis ". 

Oui, c'est bien ce que tu peux te dire mon gars. Il est dans le couloir, un peu en colère contre lui même et carrément frustré. Il se collerait des baffes tellement il se trouve idiot.

Il fait quelques pas vers sa porte et souffle un coup... 

Il se rapproche et fermement, tape trois coups... 

Elle sursaute, se relève d'un bon, et se retrouve nez à nez avec lui. Il est de nouveau gêné, mais il ne peut plus fuir. Elle le regarde, elle est surprise et ne sait absolument pas quoi penser.

Le temps, pendant quelques secondes paraît suspendu...

Alors il se jette sur elle, en particulier sur ses lèvres. Il l’agrippe de toutes ses forces, elle le serre encore plus fort vers elle, sans jamais lâcher ses lèvres. Et tout en l'attirant vers elle, la porte se referme...

L'histoire ne vous dira pas tout ce qu'il s'est passé derrière cette porte de chambre d' hôtel. Il vaut mieux laisser chacun se faire son propre film ;-) Mais une chose est sûre, c'est que la nuit fût chaude, enivrante, et sportive, et que personne n'a été très productif lors des groupes de travail du lendemain.

53-Billets-en-2015-toute-une-nuit-pour
Désolée... j'ai pas pu résister ^^


Vers 5h du matin, sur les caméras de surveillance de l'hôtel, on a pu voir un homme passer d'une chambre à l'autre du couloir du 3e étage, son manteau à la main. Le film ne permet de distinguer qu'un homme qui change de chambre, dans un couloir mal éclairé. Si l'on pouvait zoomer sur cet homme, on distinguerait son visage détendu, son large sourire qui nous donnerait envie de sourire aussi.

Et effectivement, il est reposé. Pas le repos d'une nuit de sommeil, mais le repos d'une nuit de bonheur, d'extase, de frissons, de passion. Il est heureux, il est détendu et satisfait.

Elle est encore blottie dans ses draps. Elle l'a entendu partir, mais l'a laissé partir. Elle profite encore quelques minutes de son odeur sur sa peau avant de se glisser dans un bon bain chaud...

 Elle sait tout comme lui que cela ne se reproduira certainement jamais.

 Ils avaient simplement toute une nuit pour s'aimer.




53 billets en 2015, c'est le projet d'Agoaye .
Chaque semaine, un thème nous est proposé. A nous d'y répondre comme nous l'entendons, et de le partager avec tous les autres participants sur l'article du thème et sur le groupe Facebook!




24 commentaires:

  1. L'histoire ne nous dit pas... mais le choix de l'illustration nous aide à imaginer ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai pas pu résister quand j'ai vu cette image sur Pinterest... ça m'a fait tellement rire!

      Supprimer
  2. Wouah ! ça donne envie de l'illustrer ^^ Chouette histoire et super bien écrit. Bravo !

    RépondreSupprimer
  3. Où s'arrête l'histoire vraie, où commence l'histoire... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah ça, je te le laisse deviner aussi... ;-)

      Supprimer
  4. Très belle histoire et superbe conclusion :) Bien joué ! Bises

    RépondreSupprimer
  5. bravo bravo !!!! j'étais à fond dedans même si on sait dès le début comment ça finira lol! Très belle plume!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui trop prévisible mais j'avais tellement envie de retranscrire cette nuit... :)

      Supprimer
  6. Trop bien, bonne idée que tu as eue.

    RépondreSupprimer
  7. Pfiou. Félicitations pour t'être approprié le thème de cette façon !

    RépondreSupprimer

A bientôt