mercredi 3 juin 2015

53 billets en 2015 Semaine #23 : Un jour qui a changé ma vie



Quand je me suis posée pour réfléchir au thème de cette semaine, plusieurs situations se sont représentées à moi. Mes ruptures, mes choix d'orientation, mes choix de vie...

Et il y en a eu des jours particuliers, des jours où tout aurait pu être autrement dans ma vie. Celui où j'ai choisi de passer un bac L au lieu du bac S. Celui où j'ai eu un mot de trop, un mot qui a dépassé ma pensée et qui a donné lieu à une dispute aux conséquences irréversibles. Celui où j'ai dis oui à mon mari... Mais celui que j'ai voulu vous conter ici, c'est celui où j'ai décidé d'aller au groupe de danse folklorique provençale. Quand j'y pense, ce jour, il a vraiment tout changé dans ma vie, et m'a permis tellement de choses!

Provence-costume-provençal-danse

C'est un vendredi soir de septembre 1999...

Je suis en 6e. Je suis plutôt heureuse. Bonne élève, assez discrète, je ne cherche de noise à personne (c'est la dernière année d'ailleurs, à partir de la 5e je me suis un peu beaucoup rebellée!). Et le top au collège, c'est que l'on peut pratiquer tout plein d'activités dans des clubs, entre midi et 2. Je me teste au Hip Hop (non de dieu, j'ai persisté 4 ans, quand j'y repense, je me suis faite du mal inutilement, et certains spectateurs ont du avoir mal aux yeux!), mais aussi au dessin, au chant... et au Provençal!

2 h par semaine, on nous apprend à jouer du galoubet, parler "nosto lengo", mieux connaître les coutumes et les traditions de la région. On nous explique aussi qu'un groupe de danse va se créer, que des filles de l'autre collège de ma ville ont déjà attaqué, et que nous sommes les bienvenus si nous le désirons.

Provence-costume-provençal-danse

Le Vendredi qui suit, avec mes deux meilleurs potes de l'époque, nous voici donc en séance d'observation d'un cours de danse provençale. 

Et là, c'est le coup de foudre !!
Les filles sont sympas, elles ont tout âge, de tout niveau différent, de tout horizon différent.
La prof est un peu stricte mais très à l'écoute, et pleine d'idées pour ce jeune groupe.
L'association et ses membres ont l'air très sympa, prêt à emmener ce groupe très loin (au sens large et figuré) et à nous confectionner de beaux costumes.
Lorsque je rentre le soir, mon père me demande "Alors, ça t'a plu ?" C'est bien la première fois que je rentre d'un cours de danse aussi enchantée, le sourire jusqu'aux lèvres, des étoiles dans les yeux.

Oui pour une fois, j'ai trouvé une danse qui me plait! Oui pour une fois, j'ai envie de danser et de m'investir! Tellement envie, que c'est devenu ma lutte, que cela a duré 15 ans...

Provence-Provençal-costume-folklore-danse

Et je ne regretterai jamais d'avoir, ce soir de septembre, pousser la porte de cette salle de danse.
Parce que ce soir là, ce cours là, m'a permis de rencontrer tout un tas de personne incroyable, à travers toute la Provence. Certains sont même devenus de très bons amis, des personnes que j'adore.

Parce que ce soir là m'a permis de voyager aux quatre coins du monde : mes plus beaux souvenirs restent au Canada, en Lettonie, en Belgique et au Danemark.

Parce que ce soir là m'a occupé des week-ends entiers, des soirées entières, entre sorties régionales et fêtes entre personnes costumées. Entre concerts et simples sorties bowling. Entre l'école et les vacances...

Ce soir là ne m'a pas donné seulement accès à une super culture, pas seulement un moyen de faire un peu de sport chaque semaine. Il m'a donné de vraies valeurs, de quoi affronter la vie sereinement, être sûre de mes choix. Une force d'esprit. 


A la semaine prochaine les chéris...


53 billets en 2015, c'est le projet d'Agoaye .
Chaque semaine, un thème nous est proposé. A nous d'y répondre comme nous l'entendons, et de le partager avec tous les autres participants sur l'article du thème et sur le groupe Facebook!




2 commentaires:

A bientôt