dimanche 5 juillet 2015

53 billets en 2015 : Semaine #28 - Je voudrais partir...




En matière de voyage, j'ai été pas mal servie je crois...
De bonnes opportunités, à de bons moments. Aujourd'hui, tous ces voyages me manquent. Mais bon la vie, les famille, les finances...



Au départ, quand j'ai vu le thème de cet article, j'ai eu envie de vous étaler mes envies de retourner au Canada, accompagnée de Chéri d'Amour cette fois, ou de vous conter notre projet de partir en Polynésie (alors je vous rassure, vu nos salaires et nos projets plus immédiats, on prévoit ça pour nos 10ans de mariage, soit dans 9ans! Haha #rirejaune)

Puis, je me suis dis qu'en fait, on pouvait voir les choses bien plus simplement... En tout cas je les vois beaucoup plus simplement.


Là où je voudrais partir, c'est pas si loin de là où je vis (enfin... j'espère!), et je pense, ce n'est pas très compliqué de s'y rendre... Faut juste y penser, y réfléchir, y rêver! Tester les chemins de vie qui se présentent, disponibles et prêt à être empruntés, déblayer ceux qui ne sont pas praticables au premier abord, mais qui promettent de si belles choses...

Je voudrais partir vers un endroit où je me sentirais chez moi. A peine passer la porte, je me dirais : oui, c'est chez moi! Ces murs sont à moi, je peux les abattre, les clouer, les peindre, en faire ce que je veux. Oui, ce lieu est mon chez moi : je peux m'y réfugier quand ça ne va pas, je peux m'y enfermer quand je veux oublier, je peux m'y reposer.
Je voudrais partir dans un endroit où le respect des traditions et des religions de chacun est omniprésent. Où chacun sera libre d'adopter le régime alimentaire qui lui convient, où chacun pourra aimer qui il veut.


Mon havre de paix.

Ce lieu où je voudrais partir, c'est mon nid. Celui où je veux accueillir mes amis, leur dire "hey, venez quand vous voulez, le temps que vous voulez : on ne bougera plus d'ici, vous savez où nous trouver maintenant!". Mon nid, où mes enfants viendront au monde. Le temps s'arrêtera à chacun des éclats de leurs rires. l'espace sera occupé par leurs affaires, leurs voix, leurs personnes...

Je voudrais partir dans un endroit où même les jours de pluie, le soleil brillera dans nos coeurs. Un endroit habillé de nos couleurs préférées, de nos odeurs favorites, de tout ce qui nous représente et nous caractérise.


Ce qui est sûr, c'est que je veux bien partir, mais pas repartir de zéro... Mon nouveau départ, je l'ai pris il y à 6ans (à deux semaines prêt, jour pour jour!), et je ne regrette aucun de mes choix depuis :)

Là où je voudrais partir, c'est dans un lieux que j’appellerai "ma maison".





53 billets en 2015, c'est le projet d'Agoaye .
Chaque semaine, un thème nous est proposé. A nous d'y répondre comme nous l'entendons, et de le partager avec tous les autres participants sur l'article du thème et sur le groupe Facebook!





9 commentaires:

  1. Beau voyage a faire, moi aussi j'aimerai pouvoir dire c'est chez moi, mais au vue de mes finances c'est pas pour tout de suite hélas.
    Même louer un studio c'est pas possible , donc vivre avec maman ça commence de devenir chiant.
    J'aimerai bien avoir des amis prêt a m’accueillir comme toi, ça me changerai les idées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que chaque chose en son temps, si pour le moment être chez ta maman te permet d'économiser, c'est bien aussi :)

      Supprimer
  2. Une fois qu'on a commencé à voyager c'est pas facile de s'arrêter ou mettre en pause se besoin de découverte, moi aussi je #risJaune en me disant qu'il faudra attendre quelques années avant de... On devrait monter un club :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Carrément! A la recherche de bons plans et de supers itinéraires pour voyager avec nos familles :)

      Supprimer
  3. très joli, pour ton envol en polynésie je te souhaite que les choses se concrétise au plus vite ! bises

    RépondreSupprimer
  4. C'est sympa ce concept d'articles sur un thème, je ne connaissais pas!
    Oui, les voyages c'est bien beau mais il faut l'argent.. ou partir à la roots!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, partir à la roots, je ne suis pas si aventurière que ça! :)

      Supprimer
  5. Magnifique billet, splendide envie ! Bravo !!

    RépondreSupprimer

A bientôt