lundi 20 juillet 2015

Serie TV #7 Marvel's Agent Carter





Depuis quelques temps, je suis dans ma période “Super Héros”. 

D’habitude, je n’aime pas trop les grosses superproductions où les pauvres petits Américains subissent une énorme catastrophe naturelle ou une terrible attaque extra terrestre et finissent toujours par gagner et sauver l’humanité! 
Je n’ai jamais été très fan, non plus, des james bond (c’est même de pire en pire avec les derniers opus, où l’agent 007 est interprété par Daniel Craig BEUHHHH). 

Mais les super héros, je sais pas, ça me passionne !! Et depuis quelques années, entre les Marvel et les DC Comics on est plutôt bien servi :) 

En plus des films énormes à succès (Avengers, Captain America, Thor, Iron Man…), on a la chance d’avoir maintenant des séries qui apparaissent. Parmi celles ci, j’ai regardé Marvel's Agent Carter et j’ai adoré!!

La série commence en 1946, peu de temps après que Steve Rogers, alias Captain America , disparaîsse dans la banquise, en perdant tout contrôle sur son avion (la fin du premier film Captain America). 


Allez, pour le plaisir (ou les souvenirs!) je vous la remets!


Il laisse alors l’Agent Peggy Carter, jouée par Hayley Atwell, son amoureuse, seule avec un rendez vous qu’il ne pourra jamais honorer. On sait que Captain America, dans sa banquise, a été cryogénisé 70ans et que, lorsqu’il fût enfin retrouvé, il a rejoint la petite équipe des Avengers. Ce que l’on ne savait pas jusqu’à cette série, c’est ce que l’Agent Carter en l’absence de son cher Steve, est devenue. c'est chose faite!



J’ai trouvé vraiment chouette que Hayley Atwell ait repris son rôle dans la série! Cela crée une superbe continuité, on pouvait vraiment pas rêver mieux! 

Je me régale aussi avec l’ambiance de la série : la mentalité d’après la seconde guerre mondiale où les soldats confrontés à l’horreur tente de reprendre une vie normale, un travail normal. Les conflits Russie-USA de la guerre froide avec les développements d’organisations secrètes aux projets plus terribles les uns que les autres, les services secrets qui sont là pour les déjouer. 

marvels-agent-carter

Il y a aussi ces femmes, qui cherchent petit à petit à s’émanciper et devenir autonomes, fortes d’avoir travaillé et assuré dans le pays pendant que leurs compagnons étaient aux champs de batailles. Malheureusement, les gars revenus, le machisme est de retour, et dans la série, on sent beaucoup combien cela leur pèse de devoir revenir à des tâches considérées comme 100% féminine (servir les hommes, faire le café, préparer le repas…). 

Peggy Carter est une sorte de James Bond Girl. Un agent surentraîné, qui met de sacrée raclée à ces confrères. Une jeune femme hyper sexy mais discrète, une adresse physique mais un petit manque de confiance en elle...

marvels-agent-carter

marvels-agent-carter


Malheureusement après la guerre et la disparition de Catpain America, Miss Carter est traitée par ses collègues comme une banale réceptionniste, en charge du café et du courrier, ce qui ne manque pas de la déprimer un peu. Alors qu’elle se pose mille et une questions sur son avenir et sa vie, Peggy est contactée par un ancien ami : Howard Starck (Oui oui, le Papa d’Iron Man!) qui lui demande de devenir un agent double, afin de laver son nom d’un vilaine affaire de trafic d’armes et autres gadgets diaboliques. 

Afin de l’aider, il lui laisse une aide précieuse, un acolyte pas très doué en espionnage mais qui aura toute son importance : Edwin Jarvis, son majordome (yeah!! on en sait plus du pourquoi du comment pour les Iron Man! Un kiff je vous dis!!). 

marvels-agent-carter

marvels-agent-carter

marvels-agent-carter

Tous les deux font preuves de ruses et de gadgets topissimes pour l’époque (et même pour la notre en fait!) pour déjouer des explosions, des complots, et sauver (une fois de plus) la peau des américains fassent aux méchants russes. Je reste encore scotchée du rouge-à-lèvres qui t'envoient faire dodo illico presto! 

marvels-agent-carter

marvels-agent-carter

marvels-agent-carter

Chaque épisode révèle son lot de surprise est de rebondissements! Ses 8 premiers épisodes sont vraiment riche en intrigue, en personnage, en humour! Il n'y a pas une seconde où l’on s’ennuie! 

Pour le coup, j’ai vraiment été surprise des tournants que prenaient l’intrigue, des qualités de chaque personnage (hypnose, science, etc…). 

marvels-agent-carter

Pour le moment, il n’y a pas encore de date de diffusion d’annoncé pour la saison 2 (ou alors je n'ai pas encore bien suivi les infos de la ABC), mais d’après ce que disent plusieurs sites internet, elle est en cours de tournage, et reviendrai début 2016 (cette année, la série a été diffusé aux US en Janvier/Février). 

Vous avez donc un peu de temps pour découvrir cette petite saison de 8 épisodes et ce merveilleux univers que nous offre Marvel's Agent Carter.



5 commentaires:

  1. J'avoue ne pas avoir accroché même si, au départ, j'étais très emballée par cette série...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. AH c'est dommage! Moi j'ai déjà hâte de voir la saison 2 !

      Supprimer
  2. Super! Etant moi aussi une grande fan des supers héros je préfère de loin les séries que les films à gros budgets style Avengers ( même si j'avais adoré les premiers Spiderman), en ce moment on est gâté entre Arrow et ses spin-off The Flash ( qui est vraiment de mieux en mieux au fil des épisodes) et bientôt Legends of Tomorrow qui arrive en octobre! J'hésitais justement à attaquer Marvels agent Carter et bien tu m'as convaincu =)
    Biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiii je n'ai pas encore commencé Arrow mais je suis à fond dans Flash !

      Supprimer
  3. Autant pour les films je suis marvel, autant pour les séries je suis DC ;-)
    Je suppose que quand j'aurai vu arrow en entier (et flash ensuite) il faudra tout de même que je regarde les vengeurs, ta description me donne envie de les voir ;-)

    RépondreSupprimer

A bientôt