jeudi 10 décembre 2015

Série #9 In the Flesh

Comme je vous le disais il y a quelques jours, en ce moment le vendredi soir sur France 4, c'est soirée Zombie. Après les épisodes de iZombie, on enchaîne avec un épisode de la série In The Flesh.

Synopsis


La série, qui se déroule dans le village fictif de Roarton, dans le Lancashire, dépeint la vie après une période nommé « La Résurrection ». Pendant La Résurrection, Kieren Walker, un adolescent décédé et des milliers d'autres individus morts en 2009 ont été réanimés sous forme de zombies. Tous ces réanimés furent chassés pendant « La guerre pâle » par des milices armées. Les non-morts ayant survécu aux milices furent finalement traités médicalement par le gouvernement et réhabilités dans le but de les réintroduire dans la société. Leur ont été fournis lentilles de contact et cosmétiques afin de les aider à cacher leur état de mort partielle, disgracieux aux yeux des vivants, et souvent même aux leurs. Ils doivent également subir une injection médicamenteuse quotidienne, faute de quoi ils peuvent retourner à leur état non traité, c'est-à-dire la figure habituelle du zombie. Leur dénomination officielle est Survivant du Syndrome de la Mort Partielle (SSMP) et, de façon péjorative, la population les surnomme « les pourris ». Beaucoup d'entre eux souffrent des souvenirs des atrocités qu'ils ont commises lorsqu'ils étaient encore « enragés » (non traités). Dans le village extrémiste de Roarton, les SSMP doivent faire face aux préjugés des villageois lors de leur retour.

Ce qu'il faut savoir


In The Flesh est une série britannique, produite et distribuée par la BBC. C'est marrant mais, dès le début, je me suis dis que cette série ressemblait à une autre série britannique : Black Mirror. On retrouve les mêmes ambiances un peu lourde, l'humour plutôt noir, le rythme très cool mais toujours une morale de l'histoire.


La série ne compte que 9 épisodes d'une heure, sur 2 saisons. Les audiences, pourtant très bonnes au tout début de la série, ont malheureusement plongées lors de la 2e saison, incitant la BBC à annuler la série, pour cause de restrictions budgétaires.


La série a reçu un British Academy Television Awards 2014 pour la catégorie de la meilleure mini-série dramatique.
Les personnages

Luke Newberry : Kieren « Ren » Walker


David Walmsley : Rick Macy


Steve Evets : Bill Macy


Emily Bevan : Amy Dyer


Harriet Cains : Jem Walker


Emmett J. Scanlan : Simon Monroe


Mon avis

L'histoire est plutôt pas mal : on a l'impression un peu d'être dans l'après "The Walking Dead". Après l'épidémie : enfin un traitement ! La mise en oeuvre est juste plus compliquée que prévue.

L'ambiance très lourde, pleine de tension, de peur, de douleur. Les morts, revenus avec une soif assez sanguinaire, ne sont forcément pas les bienvenus parmi les vivants.

Pour de bon, on ressent que la mort est partout, on se croirait en tant de guerre, quand la Gestapo recherchait les Juifs et les Résistants à tous les coins de rue. Chacun se regarde, se dénonce, chacun a peur des réactions de l'autre.


Par contre, la série est longue, très longue, d'une longueur INCROYABLE ! Ceux qui n'ont pas aimé The Leftovers parce que justement, c'était très lent, ben passer votre passage, ne vous infligez pas ça. En même temps je pense que c'est un peu fait exprès, pour nous faire bien rentrer dans l'ambiance morose et tendue de ce village.

In The Flesh, une série a retrouver tous les vendredis soir sur France 4
alors cette série, elle vous tente ? 





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A bientôt