vendredi 17 juin 2016

J'ai 28 ans - Moi et les anniversaires ...


Depuis mes 25 ans, chaque année, fêter mon anniversaire est juste une chose à laquelle je ne veux surtout pas penser.



Je fais la gueule une bonne partie de la journée, je fais tout pour me faire oublier (téléphone éteint dans un coin, retrait de ma date d'anniversaire sur Facebook pour être sûre à 100% qu'on me foute la paix!), ça me gonfle de répondre à la question "et tu veux quoi pour ton anniversaire..?" et je veux surtout SURTOUT voir personne.

Pour mes 25 ans, Chéri a essayé de me faire un anniversaire surprise. Ce qui a lamentablement échoué. Entre le fait qu'il ne peut rien me cacher et une partie des copines qui a vendu la mèche "tu auras ton cadeau le 13 juillet! Ah bon ? Pourquoi le 13 juillet? ben pour ta fête! Ah ouais, d'accord --' ". Vous voyez comment c'était très mal barré cette affaire!

Et je me suis retrouvée, une heure avant que tout le monde arrive, à préparer un apéro dont je ne voulais absolument pas, en pleurant comme une enfant. Je lui ai même demandé, une demi heure avant le début des festivités, si on ne pouvait pas tout simplement tout annuler ?

Ne cherchez pas le pourquoi du comment de tout ça, moi j'ai arrêté de le faire, depuis bien longtemps.

Ces deux dernières années, ajoutons en plus que j'ai grandement ruminé le fait d'être coincée sur Lyon pour mon anniversaire, loin de mes amis et de ma famille, à cause du boulot ou des gardes pompiers de Chéri d'Amour. On dirait que c'est ça devenir adulte en fait!

Et enfin, un truc qui m'a vraiment miné le moral l'année dernière, c'est le fait que nous n'étions toujours que 2, et pas 3 (ou 4!). Assise chez Lello à me tomber une bonne bouteille de vin Italien toute seule, je l'ai cogité dans tous les sens cette idée là!



Quand je vous dis que c'est vraiment très pathétique de vieillir !

Cette année, honnêtement, mon anniversaire aurait pu être le pire du pire des jours d'anniversaire...

J'aurais pu déprimer tout ce que je pouvais dans mon lit sur le fait que nous sommes passés proche d'être 3 bientôt, que ça aurait pu (même, aurait dû!) être mon dernier anniversaire à 2, mais non ! je ne l'ai pas fait!

J'aurais pu profiter du fait que mon anniversaire tombe un dimanche pour ne voir personne, ne causer à personne. Avec un peu de chance, Chéri aurait une garde et HOP ! Moi je finis tranquille seule à l'appart à me descendre ma bouteille de rosé pamplemousse sur le transat. Mais non !

Et j'aurais pu envoyer chier tout le monde en entendant cette tragique phrase "tu veux quoi pour ton anniversaiiiiire?" en leur disant d'aller bien se faire m*** mais non ! J'ai été diplomate!



Cette année j'ai fais des efforts :

Les copines du lycée sont venus faire un barbecue à la maison, pour fêter mes 28 ans. Parce que j'en avais GRAVE besoin. Parce que maintenant, je veux que tout ce qui peut être fêté et tout ce qui peut célébrer la vie le soit ! Et au fur et à mesure que mes copines me répondaient présente, j'avais une putin de banane au visage (Coucou Chloé! Coucou Cynthia, Claire ! Coucou Cess ! Coucou Sandrine !)

J'ai fais une liste de cadeau à Chéri, puisque visiblement vivre avec moi ne l'inspire pas tant que ça... Au moins, il a pu indiquer à tout le monde comment s'orienter pour me faire plaisir ! Et je n'ai pas été déçue ! Et mes copines, toujours prête à me surprendre m'ont prévu encore un joyeux moments de bonheur et de détente en leur compagnie... au top !


Et j'ai passé un super bon moment avec toute ma joyeuse bande et mes parents... Qui s'est terminé comme un bon nombre de mes anniversaire en une gigantesque bataille d'eau ! Sous les platanes, profitant d'une journée semi-estivale, après un bon repas, à avoir refait le monde de milles manières... ça fait du bien...


Tout doit être une bonne occasion pour faire la fête, la vie est si courte alors autant profiter de chaque instant! Cette année, j'ai donc arrêté de faire la gueule pour mon anniversaire et juste célébrer de passer le cap d'une nouvelle année !


Et PETARD, ça fait du bien ! 




11 commentaires:

  1. Tu sais, pour avoir un bébé t'as encore du temps ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon!?? Je ne savais pas!

      Je plaisante bien sûr... c'est juste que c'est un peu long maintenant d'attendre :D

      Supprimer
  2. on a le même âge alors :)
    moi je n'ai jamais souhaité faire mon anniversaire parce que je suis né le même jour que mon papa qui n'est plus là et que plusieurs fois une fête avait été organisée pour lui mais on m'a bien fait comprendre que ce n'était pour moi ! et depuis, même si je choisi désormais les personnes avec qui je m'entoure, ça sonne étrangement amère... par contre la peur de veillir, ça je ne l'ai pas. au contraire, mon corps est déjà tout cassé, j'ai vraiment hâte d'être une petite mamie ^^'
    quand aux enfants, il n'y a pas "d'âge" à proprement parlé, tu as encore une bonne dizaine d'année pour réaliser ton voeux, et surtout, si tu te stresse avec ça, ton corps va réagir en conséquence et ça sera encore plus difficile... il faut vraiment faire ton deuil et arriver à passer outre cet affreux épisode de ta vie <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh yeah! Je savais pas qu'on avait le même âge tiens!

      C'est vrai que cette peur de vieillir m'a vraiment surprise le jour de mes 25 ans (mon dieu, qu'est ce que ça sera à 60!). C'est sûrement dû à tout ce qu'il s'est passé cette année là (le mariage, mon master, mon premier CDI, ma première vraie voiture à moi...)

      Je retrouve un peu de sérenité! Et pour le bébé, ce n'est pas l'âge qui me stress, c'est plus ce long et douloureux parcours du combattant pour l'avoir :/ mais là aussi, comme je le dis dans mon article, je suis beaucoup plus sereine cette année que l'année dernière, c'est q'uil y a du bon :D

      Supprimer
  3. je comprends quand tu disais être "déprimée" de faire un anniversaire sans une troisième personne!!! J'ai eu ce truc aussi, par contre moi je rêve qu'on me souhaite mon anniversaire à tout bout de champ, qu'on me le fête que je sois couverte de cadeaux! Sans doute est-ce parce que cela n'a jamais été le cas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te souhaite alors bien des anniversaires à venir, couverte de cadeaux des pieds à la tête :D

      Supprimer
  4. Bien le bonjour, j'erre comme une âme en peine depuis plusieurs jours sur la blogosphère & au gré de mes clics je tombe chez toi (tu étais passé chez moi un jour suite à un écrit ou défi d'Agoaye... bref bref, je me justifie juste pour que tu ne me prennes pas pour une tarée :'D) & ça fait un moment qu'un billet ne m'avais pas autant amusée :))
    Alors non, déprimer n'est pas rigolo & attendre un bébé non plus. Crois-moi, je le sais.
    N'empêche, ta façon d'écrire est pétillante & j'ai lu ton billet d'une traite !
    En ce qui me concerne je ne fête pas les anniversaires (ni le mien, ni celui des autres sauf s'ils en font la demande), mais je trouve ton récit touchant & ravie que tu aies passé un aussi joli moment finalement (on ne se connaît pas mais que veux-tu, je suis une grande âme :D)

    (PS: y a quand même un truc qui ne va pas. Rosé pamplemousse. Non. Désolée. Non. NON !!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton petit message ici qui m'a juste fait mourir de rire :D j'adore!

      promis, je vais troquer le rosé pamplemousse contre du vrai vin ^^

      Supprimer
  5. Je me reconnais dans cet article... Et le pire a été les 30 ans... Juste à 2... Alors qu'on aurait dû être 2,5. Mais finalement j'ai été Maman l'année de mes 30 ans, il faut donc garder espoir !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui je le garde (mais je ne serais pas très patiente jusqu'à mes 30 :P)

      Supprimer
  6. Hello! je te comprends, moi, c'est plutot localisé au niveau du 31.12, mais ces obligations de dates, ca me gonfle!
    et des pensées +++ pour passer à trois!

    RépondreSupprimer

A bientôt